Armure

L’armure, dans la terminologie du tissage de textile, est le mode d’entrecroisement des fils de chaîne et des fils de trame.

Il existe trois armures principales :

A partir de ces trois armures sont fabriqués de nombreux tissus avec des combinaisons issues des armures principales.

Les tissus à texture rectiligne peuvent être représentés au moyen de dessins quadrillés, où les fils de trame sont représentés longitudinalement et les fils de chaîne transversalement

La duite est le nom donné aux passages de la trame à travers la chaîne.

Le dessin des tissus réguliers se reproduit à l’identique par des translations parallèles aux axes figurant ces deux fils et il suffit de représenter le dessin de base sur un échiquier, en général carré, de taille minimale : ces dessins carrés portent le nom d’armures ; leur dimension p est le module de l’armure.

Sur une armure sont figurés les points de liage correspondant aux points du tissu où s’opère la levée successive des fils de chaîne, à chaque insertion de duite.

L’échiquier carré associé à une armure comporte un certain nombre de cases ombrées correspondant aux points de liage, les fils de chaîne étant représentés par les colonnes, ceux de trame par les lignes de l’échiquier.