Le Kapok

Le kapok, en malais kapuk, est une fibre végétale que l’on tire de fruits de plusieurs arbres de la famille des Bombacaceae et on utilise plus particulièrement ceux de Ceiba pentandra, le kapokier ( aussi appelé  » fromager  » ), un grand arbre des zones tropicales, originaire de Java mais ceux de Bombax ceiba, un autre fromager, peuvent également être employés.

Cette fibre très légère a pour caractéristique son imperméabilité et son imputrescibilité, est constituée par les poils fins et soyeux recouvrant les graines, est utilisé pour remplir oreillers et coussins ( zafu ) mais est en revanche très inflammable, caractéristique qui a causé l’incendie et la perte du paquebot Normandie dont les gilets de sauvetage en kapok ont pris feu par accident.

ProductionUtilisation

Le kapok est utilisé pour remplir oreillers et coussins ( zafu ) et est filé au Cambodge pour faire du tissu écologique, si pas de transports polluants, si la culture ne se fait pas au détriment des cultures vivrières, si pas de déboisement de forêts et si la main d’oeuvre est justement rétribuée et accède à une vie plus décente.