Les Fibres Animales

Une fibre animale est composé de substances organiques ou protéiniques et se présente sous forme de poils ou de soies.

Poils et plumes

  • La laine est une fibre obtenue par la tonte des moutons, par extension peut désigner celle obtenue à partir de la tonte ou de l’épilage d’autres espèces : alpaga , mohair, cachemire et pashmina (chèvres), angora ( race de lapin ), de chèvres, de chameau, de guanaco, de vigogne ou de yack.
  • Le crin provient de la queue, des sabots et de la crinière des chevaux, servait à remplir les sommiers, les fonds et dossiers des sièges, les carreaux, ainsi qu’à faire un tissu pour ces mêmes sièges, en était de deux qualités : crin d’échantillon, le plus long et crin ordinaire.
  • La bourre est un matériau constitué par les poils provenant du tannage des peaux qui était utilisé dans différents métiers : la tapisserie, le tapissage, la construction , etc… et les rebuts de la soie étaient aussi nommés bourre ou « filosette » ou « soie galette ».
  • Divers animaux sont utilisés dans la fabrication des pinceaux, notamment les soies de porc et le petit-gris, écureuil nordique est utilisé pour fabriquer les pinceaux appelés du même nom.
  • Les plumes des oies pour les oreillers et édredons dont on en distingue de différentes qualités suivant la finesse du duvet.
  • L’édredon désigne un duvet très-fin et très-chaud qui provenait du fin plumage que dépose dans son nid un oiseau nommé eider, qui habite le nord, notamment les îles d’Heligoland, de Bornholm et les îlots d’Ertholm, on en remplissait un tissu de soie pour s’en couvrir et le mot « édredon » dériverait ainsi du nom de l’oiseau en islandais.
  • Le velours est une étoffe à poil ras faite de soie, de poils de chèvre ou de laine, unie, rayée ou à fleur, dont on se servait pour couvrir des sièges, à faire des rideaux.

Sécrétions

  • Soie : fibre produite par la chenille ( ver à soie ) d’un papillon du genre Bombyx pour la confection de son cocon, et schappe : déchets des opérations de battage et de purgeage pratiquées sur les cocons au cours de leur dévidage 
  • Tussah ou soie sauvage : fibre produite par des vers à soie sauvages 
  • Fils d’araignée.
  • Le byssus, produit par certains mollusques pour adhérer à leur support et était autrefois récolté pour réaliser un textile aux reflets dorés.