Les Forces

Les forces dont le terme «forces», daté en français d’avant 1135, nom féminin pluriel, issu du latin forcices, pluriel de forcex qui désignait des cisailles, sont des outils ou instruments de coupe dotés de deux lames qui se chevauchent et travaillent en cisaillement, sont réunies par un ressort en acier, le tout formant généralement une seule pièce, la taille de l’outil, et notamment la longueur des lames varie selon les usages, ont généralement un ressort simple mais en existe aussi à ressort double, le tranchant des lames peut être droit ou courbe, se manient d’une seule main et en existe plusieurs modèles.

    

Ces instruments servent notamment en couture et en broderie pour couper fils ou tissus ( forces de couturière ou de dentellière ), sont aussi utilisées en jardinage pour la tonte des bordures de gazon à la main, pour l’entretien des bonsaï, ou dans l’art topiaire et, dans le domaine de l’élevage, les tondeurs se servent de forces pour récolter la laine des moutons et d’autres animaux à laine ( forces de pasteur, aujourd’hui remplacées par la tondeuse électrique) et les maquignons s’en servaient aussi pour marquer les animaux achetés.